PERCEPTIONS

 

 

 

 

 

 

 

 

FR

L’observation d’un paysage crée un lien avec l’intime, un plongeon dans les eaux parfois troubles de nos mers intérieures. Un voyage à la destination inconnue. Ici, les nuages sont lourds, les mers agitées et les couleurs vibrantes. L’Homme et la nature sont vus au travers de la matérialité d’objets perturbant nos habitudes visuelles.

Cette vision altérée du réel suscite et irrigue les questions de fond : c’est quoi la réalité? Existe-t-il des certitudes? Quelle est l’empreinte de notre histoire sur nos interprétations? Comment traduire une émotion? Quelle est la réalité de «l’autre»?

«Nous ne voyons jamais les choses telles qu’elles sont, nous les voyons telles que nous sommes.» Anaïs Nin

EN

The observation of a landscape creates a link with the intimate, we enter in the sometimes turbid waters of our inland seas. A journey to an unknown destination. Here, clouds are heavy and colors vibrant. Man and nature are seen through the materiality of objects that disturb our visual habits.

This altered vision of reality arouses and irrigates fundamental questions : what’s real? Are there certainties? What is the imprint of our story on our interpretations? How to speak about emotions? What’s «real» for others?

«We never see things as they are, we see them as we are.» Anaïs Nin

 

Angélique Vecray

Un lanceur de choux-fleurs sera installé devant la porte de toute personne utilisant ces photos sans la permission de l’artiste.